0 0

La maison

Pieter transmet cinquante ans de savoir-faire et d'amour pour le produit à sa fille Widukind, qui dirige quotidiennement le studio depuis 2007, et à son gendre Frank Claesen, qui crée de nouveaux designs. Avec une équipe de six personnes, ils perpétuent la tradition particulière de la porcelaine dure artisanale dans l'atelier.

Philosophie

Histoire de l'entreprise

L'art de la porcelaine signée Studio Pieter Stockmans est le fruit d’un mariage entre production artisanale traditionnelle et approche contemporaine. Depuis 1987, le studio est réputé pour son approche expérimentale des porcelaines en séries limitées. Ici, le design traditionnel n’a pas sa place. Pieter, le designer, repousse sans cesse les limites de la porcelaine. Ses créations au style exceptionnel se forgent une réputation en Belgique comme à l’étranger. Studio Pieter Stockmans est d’ailleurs le seul spécialiste du design de la porcelaine dure en Belgique.

Collections uniques et séries limitées

Nos collections limitées et uniques prennent forme sur le site minier de C-Mine à Genk (Belgique). C'est sur ce site que Pieter Stockmans a conçu et réalisé, entre autres, le trophée du Mémorial Van Damme et les assiettes utilisées au mariage princier de Monaco. Le Studio est très prisé par une foule de grands restaurants internationaux. Il a notamment réalisé des collections sur mesure pour des restaurant ***Michelin en Allemagne, Belgique, Espagne, Etats-Unis, France, Italie, Pays-Bas Royaume-Unis et Suisse. Par ailleurs, des marques de luxe telles que Dom Pérignon ont souhaité collaborer avec lui.

L’art de la porcelaine, objet de tous les éloges

Les œuvres de Pieter peuvent être admirées dans de célèbres musées, tels que le Victoria & Albert Museum à Londres, le Metropolitan Museum à New York et le Stedelijk Museum à Amsterdam. En 1988, Pieter s’est vu octroyer le prix d’Etat pour les Arts Visuels. En 1995, il a été nommé Ambassadeur Culturel de la Flandre. En 1996, il a reçu le prestigieux Red Dot Award. Deux ans plus tard, le prix Henry Van de Velde lui a été attribué pour l'ensemble de son œuvre.

Une passion qui se vit en famille

Pieter est heureux de transmettre ses 50 ans d'expertise et d'amour du produit à sa fille Widukind, responsable de la gestion quotidienne du studio depuis 2007. Son beau-fils, Frank Claesen, réalise quant à lui de nouveaux designs. Avec leur équipe de six personnes, ils perpétuent la tradition particulière de la porcelaine dure réalisée à la main.

Du temps et de la patience

Fabriquer un produit Pieter Stockmans requiert beaucoup de temps et de patience. Ce n'est d'ailleurs pas l'artiste qui façonne la porcelaine, mais plutôt la porcelaine qui façonne l'artiste. Chacune des 17 opérations nécessite une attention minutieuse. Chaque étape du processus contribue à créer un résultat final exceptionnel.

Un produit durable pour de nombreuses générations

La porcelaine dure est cuite à 1.400 °C. Cette température élevée et l'environnement spécifique du four permettent d'obtenir un produit blanc comme neige et fritté à pleine densité. Le produit n’est dès lors plus poreux, ce qui permet de l’utiliser et de le nettoyer brut. Grâce à l’absence de glaçure, la porcelaine ne marque pas les traces de doigts, un véritable atout pour les restaurateurs. Chaque produit fait l’objet d’une approche technique individuelle. En effet, la température élevée provoque un rétrécissement de 17 % du matériau.

La porcelaine Stockmans possède la meilleure qualité au monde. Elle résiste à la plupart des produits d’entretien et des abrasifs, de même qu’au micro-ondes et au lave-vaisselle. Sa haute teneur en quartz la rend particulièrement résistante à l'usure. Cette porcelaine réalisée à la main est apportée sur la table en cadeau et transmise de génération en génération.

Des collections limitées uniques dans leur simplicité

Studio Pieter Stockmans ne jure que par les séries limitées. Pour eux, il est inconcevable de faire de la production de masse. C’est la raison pour laquelle les grands chefs aiment se rendre à l'atelier pour commander un projet sur mesure, sans compter la qualité de la porcelaine. Ils choisissent les motifs qui les inspirent pour concevoir un nouveau plat ou ils font créer un design personnalisé pour leur création. Les objets en porcelaine signés Pieter Stockmans brillent par leur sobriété et leur discrétion.

Histoire du produit

Notre principal outil? La Patience
La porcelaine façonne l'artiste, et non l'inverse
L'assiette devient la scène
où se produit la star, le mets qui y sera servi

Manufacture

Du temps et de la patience

La fabrication de la porcelaine dure demande beaucoup de temps — et surtout une grande patience. Le processus de création d’un produit artisanal Pieter Stockmans nécessite en effet pas moins de 17 manipulations étalées sur sept jours ouvrables. La porcelaine ne se façonne pas : c’est elle qui façonne l’artiste. Le plus grand soin doit être apporté à chacune des opérations. Les maîtres mots sont l’observation et l’apprentissage. En tablant sur un rétrécissement de 17 %. Dans l’atelier de Pieter Stockmans, la qualité est essentielle.

Seules quelques entreprises artisanales maîtrisent la production de la porcelaine sur le bout des doigts.

    On offre une création Pieter Stockmans à ses meilleurs amis et à sa famille. Et on la transmet de génération en génération. Dressez votre table avec un joli service et prenez le temps de déguster les mets qui y sont présentés.

    Comme le disait Alain Ducasse : « C’est une nouvelle manière de prendre son repas ».

    The studio

    La fabrication à la main en petites séries dans notre atelier requiert un important travail préalable. Cet artisanat commence plusieurs mois auparavant, dans notre atelier de plâtre. Lors de ce processus de conception, le designer cherche une forme correspondant à la philosophie Pieter Stockmans. Il travaille le plâtre à l’aide de scies, de couteaux, de papier de verre et d’autres instruments jusqu’à donner le jour à une nouvelle idée. Un bon design fait partie intégrante de la qualité du produit. Un original ne perd pas sa valeur. L'artisanat de la porcelaine nécessite un savoir-faire qui se transmet de génération en génération. Nous écrivons ainsi notre page de l’histoire. Et en dressant votre table et en décorant votre intérieur avec la porcelaine Pieter Stockmans, vous ajoutez votre contribution à cette histoire.

    Foto Pieter Stockmans

    Je puise ma créativité de travailler. Le processus qui fait naître l'objet constitue le cœur même de cette créativité. Créer fait jaillir les idées. Créer, c’est choisir. Laisser une idée de côté pour donner sa chance à une autre. Cette interaction donne à chaque nouvelle création un sentiment particulier. (Pieter Stockmans, designer)

    Pieter Stockmans

    designer
    Foto Widukind Stockmans

    Les produits de Pieter Stockmans sont bien plus que des ustensiles : ils font naître une expérience. C'est la raison pour laquelle leur caractère artisanal unique reste essentiel. Je ne peux que vous inviter à dresser votre table avec un joli service et à prendre le temps de déguster les mets qui vous y sont présentés. (Widukind Stockmans, business manager)

    Widukind Stockmans

    business manager
    Foto Frank Claesen

    « Au départ, j’ai dû me battre avec le matériau. Je voulais que la porcelaine se comporte comme je le souhaitais. Pourtant, c'est justement le matériau lui-même qui m'a poussé à explorer de nouvelles voies. » (Frank Claesen, designer)

    Frank Claesen

    designer

    Pourquoi ce choix de la porcelaine dure ?

    Dans l’industrie de la vaisselle en céramique, la porcelaine dure est celle qui est cuite à la température la plus élevée, soit environ 1.400 °C.

    Elle possède la glaçure la plus résistante, car la proportion de quartz augmente avec la température de cuisson.Grâce à ce procédé exceptionnel, la porcelaine arbore un éclat blanc d’une grande pureté. Les créations sont transparentes et plus pures.De plus, contrairement aux autres céramiques, la porcelaine dure possède un grand pouvoir calorifique qui conserve les aliments à température pendant longtemps.Cette porcelaine grand teint ne garde pas les odeurs ni les goûts.Elle est résistante aux acides, aux actions mécaniques et ne vieillit pas.

    Entièrement et densément frittée, elle est totalement étanche, ce qui augmente sa durée de vie. La glaçure a pour seule fonction de nettoyer plus facilement le produit.

    La vaisselle en porcelaine résiste au lave-vaisselle. Grâce à sa durabilité et sa résistance aux chocs, cette porcelaine est souvent utilisée dans les hôtels et les restaurants. Cette qualité de matériau est appelée « porcelaine dure ».

    La porcelaine tendre, la porcelaine à la cendre d’os (bone china) et la porcelaine vitrifiée

    • cuites à 1.250 °C environ
    • un coloris légèrement laiteux
    • nécessitent un feu à haute température pour le biscuit et un feu moins chaud pour la glaçure

    • La glaçure est plus tendre que la porcelaine dure en raison de sa plus faible teneur en quartz

    • Les petites cicatrices sur la face inférieure du produit proviennent de sa cuisson sur des triangles

    Le grès

    • Sa température de cuisson avoisine les 1.150 °C.

    • La teinte de son éclat légèrement coloré peut varier

    • On utilise généralement des glaçures alcalines

    • La cuisson du biscuit se fait à température plus élevée que celle de la glaçure

    • La glaçure est légèrement plus tendre car sa teneur en quartz est inférieure à celle de la porcelaine dure
    • Les petites cicatrices sur la face inférieure du produit proviennent de sa cuisson sur des triangle.

    Poterie

    • Température de cuisson : entre 1.000 °C et 1.050 °C environ.

    • Eclat coloré

    • Eclat poreux

    • La glaçure a pour fonction de couvrir l'éclat et d'éliminer la porosité.

    • Glaçure douce

    Chronologie

    Stories

    Restaurant haut de gamme à Monaco sert ses desserts sur des créations de porcelaine belge.

    Pour la première fois dans sa carrière, Piet Stockmans crée une vaisselle dédiée aux arts culinaires d’Alain Ducasse, grand chef cuisinier du restaurant « Le Louis XV » à Monaco.

    Alain Ducasse fit la connaissance de l’œuvre de Piet Stockmans il y a quatre ans, lors d’un voyage dans notre Plat Pays. Il y visita l’atelier de Stockmans et fut touché par la méthode de travail pure et passionnée de Stockmans et sa petite équipe. Surtout l’approche moderne de la porcelaine et le jeu de blanc et bleu et de brillant et mat ont séduit le chef.

    Il a invité Stockmans à créer un service à dessert dans le style qui lui est propre et qu’on lui connaît. Dans des formes rondes ou rectangulaires. Un service haut ou bas. En porcelaine blanche avec un liseré bleu ou en porcelaine bleue avec un liseré blanc. Chaque pièce légèrement différente. Les créations de Stockmans fusionnent avec l’environnement méditerranéen du Louis XV. Et chaque dessert du pâtissier Olivier Berger a droit à sa propre assiette. Une mise en scène où ils sont mis en valeur. Impeccablement. La magie d’une bouchée sucrée servie sur de la porcelaine contemporaine. 

    « Dans le domaine culinaire, les choses bougent. Mais dans le domaine de la porcelaine, il y a peu d’évolution », explique Alain Ducasse. « C’est pourquoi j’ai fait appel à Piet Stockmans. Ses créations témoignent d’une vision distincte et innovante sur la porcelaine. Une vision qu’on peut réellement qualifier d’unique. »

    Hof van Cleve 

    “I view Stockmans porcelain as a blank canvas for my cooking. A blank canvas which draws attention to the purity of the ingredients and their presentation. All Stockmans’ designs are contemporary and delightful to work with. No fancy frills, but instead subtle detail and a thorough focus on the essential. And that is precisely why I find their porcelain designs truly inspiring. The right plate can really make a dish stand out and so add even more to its presentation. 

    I have been working with Stockmans porcelain for three years now. Out of the current collection, Dauw, Disk and Carboniferous are my favourites. I also had some made to my own design, in order to create the perfect plate for serving a new dish. Piet and Widukind share my philosophy and the narrative I want to bring to Hof van Cleve. And that makes our partnership very special.”

    (Peter Goossens, Hof van Cleve, Kruishoutem)

    Le Meurice Alain Ducasse

    Dossier de presse

    Le 11 février 2016

    Arts de la table

    Dépouiller la table du superflu, permettre à l’œil de se concentrer sur l’essentiel, surprendre le convive par quelques aspérités inattendues… Les arts de la table se mettent tout entiers au service du plaisir du mangeur. 

    Pieter Stockmans signe la majeure partie des pièces. Sa collaboration avec Alain Ducasse date de plus de dix ans et une véritable complicité s’est instaurée entre le porcelainier et le cuisinier. Il apprécie d’ailleurs beaucoup son œil, très sûr, et son exigence. Pour le restaurant de l’hôtel Meurice, Alain Ducasse a sélectionné des formes d’une grande simplicité auxquelles Pieter Stockmans a ajouté une touche spéciale. Par exemple l’assiette O’reille : elle est devenue légèrement ovale – ce qui représente un tour de force technique tout à fait remarquable. Ou encore l’assiette Disk : sa porcelaine, très brute, est rehaussée d’une pluie d’or qui lui confère sa noblesse. 

    Toutes les pièces sont entièrement réalisées à la main. Elles sont donc toutes légèrement différentes, la patte de l’artisan s’exprimant à chaque fois dans l’objet. Comme le dit Pieter Stockmans « Chez nous, tout le monde doit avoir une part de créativité. » Et il ajoute « Ce qui commande la création, c’est la matière et la fonction. Nous découvrons les idées au fur et à mesure du travail sur l’argile et nous cherchons en permanence à repousser les limites. » L’assiette Nautilus est un bel exemple de cette approche : son aspect mat, sa texture brute et surtout son bassin à la forme inattendue en font un objet singulier dont Pieter Stockmans conserve jalousement le secret de fabrication. 

    Pour le dessert, la rupture est forte puisque le blanc cède la place au noir. Les assiettes à dessert viennent de chez J.L Coquet, le célèbre porcelainier de Limoges. Pour le dessert encore, les gavottes sont présentées dans une délicate cagette en argent, rencontre inattendue d’une matière noble et d’un objet d’essence roturière. 

    Les verres à vin en cristallin, très élégants, sont spécialement réalisés par MD Crystal pour le restaurant. Les verres à eau ont été choisis chez Carlo Moretti, le verrier de Murano qui maitrise la technique bien particulière permettant, pour chaque pièce, d’obtenir des couleurs différentes intégrées chacune une forme spécifique.

    On découvre aussi sur la table deux autres belles pièces originales. L’une est le beurrier, taillé à la main par Mustapha Messaoudi (Lou Mortie, dans le Var), artisan reconnu par le Collège culinaire de France. Sa forme est d’une audacieuse simplicité : un simple parallélépipède – clin d’œil à la forme du pavé parisien. L’autre est la tablette à pain qui se présente comme une simple planche à l’aspect mat et au toucher soyeux, elle aussi d’une très grande pureté de ligne. Réalisée en résine, on la doit à la Californienne Tina Frey.   

    Le décor de la table change selon les services. Au déjeuner, le convive trouve sur la table de magnifiques moules à gâteaux en cuivre tout droit sortis de la collection personnelle d’Alain Ducasse. Le soir, ce seront des légumes posés sur une belle tablette en bois d’if du Château de Versailles, hommage d’Alain Ducasse à la nature qui l’inspire depuis toujours.   

    Duvel

    Pieter Stockmans crée trois verres à bière Duvel uniques. Des artistes comme Arne Quinze, Daan et Stefan Glerum l’ont précédé.
    En 2016, Duvel et le créateur Genkois Pieter [JS1] Stockmans se donnent la main pour une collection artistique de verres Duvel.


    Duvel Moortgat n’a jamais caché sa passion pour le design. La brasserie a établi différents partenariats avec des centres d’art par le passé. Elle peut également se targuer de collaborations très fructueuses avec des artistes, des créateurs et même des chefs cuisiniers qui ont relooké la bouteille et le verre Duvel iconiques de façon très créative.

    Arne Quinze artiste conceptuel, Denis Meyers artiste bruxellois, Daan musicien et artiste touche-à-tout ou encore le duo de design Eley Kishimoto ont donné libre cours à leur fantaisie pour orner le verre Duvel de designs audacieux.

    Pour la collection artistique Duvel 2016 et avec les fêtes qui frappent à la porte, Pieter Stockmans a reçu carte blanche.
    Le designer limbourgeois est acclamé par le gratin de l’univers gastronomique grâce à ses vaisselles uniques, durables et artisanales aux accents personnels.
    Et qui dit Stockmans, dit aussi blanc, « bleu Stockmans » et porcelaine. Des caractéristiques qui se retrouvent une à une dans ces trois verres à la touche résolument expérimentale.

    Les créations « duveliennes » du Studio Pieter Stockmans ont été conçues dans une série se limitant à 100 pièces.
    Encore un objet de collection qui mérite sa place sous le sapin de Noël (DB).

    Weekend Knack 07/12/2016

    [JS1]Waarom Pieter en niet Piet in dit stuk?


    Bespoke

    Œuvres d'art

    Contactez-nous si vous êtes intéressé

    Consultez le site Web de l'art